Quand les �glises reprennent vie Version imprimable Sugg�rer par mail

Les catholiques traditionnels n'ont évidemment ni la prétention, ni les moyens de résoudre tous les problèmes d'entretien de toutes les églises ou chapelles de France. Mais puisqu'ils existent, ils peuvent au moins contribuer à en résoudre quelques-uns, et permettre à certains bâtiments d'origine cultuelle de continuer à vivre, voire à revivre après un certain abandon.

 

 

Retour à l'article en page d'accueil

 
Suivant >
 
Blog « Amiens, des catholiques à la rue »